Enrichir sa terre

Pourquoi fertiliser ?

Les légumes que nous plantons prélèvent leurs nutriments (azote, phosphore, potassium, compléments minéraux tels que le fer ou le magnésium) régulièrement dans le sol du jardin potager. Sans apports, la terre va s'appauvrir petit à petit et ne pourra plus assurer les conditions optimales de croissance aux cultures. 

L'objectif est donc d'apporter ces éléments nécessaires pour que le sol puisse fournir aux plantes une alimentation équilibrée et suffisante.

Comment amender le sol ?

Amender, c'est incorporer un produit au sol pour en modifier la structure. L'idéal est d'apporter le maximum de matières organiques comme le compost.

Décomposés par les êtres vivants du sol, ces déchets qui n'en sont pas fourniront une grande diversité d'éléments nutritifs à vos plantes.

Les différents apports au jardin naturel :

- le meilleur engrais organique est le compost, il apporte en même temps de l'humus et des nutriments,

- les paillages (feuilles mortes, paille, tontes, taille de haie, écorces...) offrent une couverture au sol tout le fertilisant au fur et à mesure de leur décomposition,

- les engrais verts sont semés pour éviter de laisser un sol nu mais ils peuvent fixer l'azote de l'air et le restituer. Ils servent aussi à décompacter le sol,

- les coquilles d'oeuf apportent du phosphore,

- la cendre de bois apporte du potassium.

Le purin d'orties est un bon fertilisant naturel. Il stimule la croissance des plantes, protège des maladies et favorise la transformation de la matière organique en humus.

Titre 1Le 

(source : Jardin potager facile - n°7 - mars/avril/mai 2019)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now